Mission Louvre Lens - Lampe de Mineur

Lorsque j’ai pris connaissance de l’appel à projet pour revisiter la lampe de mineur, je me suis tout de suite demandé comment traduire dans ce nouvel objet, l’histoire des mines et de l’extraction de houille dans le contexte du bassin minier des hauts de France.

Pour mêler la lampe de mineur à son patrimoine historique, j’ai cherché à trouver un élément qui y était fondamentalement rattaché : le charbon. Un des buts de la lampe était se s’éclairer dans l’obscurité pour aller chercher de la houille qui à son tour servirait entre autre à nous éclairer.

Je me suis donc intéressée au charbon, sous toutes ses formes. En voyant des coupes de charbon au microscope, j’ai d’abord trouvé cela extrêmement beau, très proche de la dentelle et, comme peut l’être un flocon de neige, chaque lamelle est unique. Qui plus est, le charbon est une matière chargée d’histoire mais également pleine d’enjeux très contemporains.

Cette nouvelle lampe à imaginer, n’a plus destination à descendre dans la mine, mais elle peut servir à témoigner, à raconter, avec poésie et subtilité. L’idée à été la suivante : mélanger une approche sensible de la forme avec une empreinte graphique de ce que les mineurs allaient chercher; une trace de charbon apposé à la lampe. Pour ce faire, j’ai imaginé plusieurs lampes doublement emblématiques du patrimoine minier. Tout en retravaillant le design de l’enveloppe extérieure, en rationalisant la forme à un usage contemporain, j’ai souhaité intervenir via le motif dans le verre ou dans le métal. Les propositions suivantes ont pour objectif qu’une fois plongée dans le noir, une de ces lampes créée un décor onirique venant des profondeurs de la terre, témoin d’un passé minier..